Tarifs

Tarifs régulier :

53 $ *

Tarifs étudiant :

43 $ *

Tarifs étudiant de l'UdeS :

38 $ *

Le tarif étudiant de l'UdeS est réservé aux étudiants de l'Université de Sherbrooke

* Des frais supplémentaires peuvent s’appliquer en fonction du mode d’achat.
Les frais d’achat en ligne sont de 5 $. Les prix peuvent varier selon les représentations ou les sections dans la salle.

** Consultez ci-bas si un forfait ou plusieurs forfaits sont associés à ce spectacle ou cette représentation. Notez que certaines représentations sont incluses dans des promotions et d’autres non. Lors de l’achat, retrouvez toutes les dates proposées.

Description du spectacle

Disponible également en abonnement A la carte

PRODUCTION: THEATERHAUS STUTTGART

DIRECTEUR ARTISTIQUE: ÉRIC GAUTHIER

CHORÉGRAPHES: MARIE CHOUINARD, HOFESH SHECHTER, OHAD NAHARIN

AVEC : Bruna Andrade, Andrew Cummings, Anneleen Dedroog, Karlijn Dedroog, Barbara Melo Freire, Shai Ottolenghi, Luca Pannacci. Garazi Perez Oloriz, Rina Pinsky, Arnau Redorta Ortiz, Izabela Szylinska, Sidney Elizabeth Turtschi, Locke Egidio Venturato, Giovanni Visone, Shawn Wu, Shori Yamamoto

Ces chorégraphes de renommée mondiale s’emparent du Lac des cygnes, le bousculent et en subvertissent la beauté dans trois propositions audacieuses, tour à tour mystérieuses, radicales ou explosives. On y retrouve avec bonheur la griffe de chacun, sur des musiques de leur choix signées Peter Gregson, Louis Dufort, et Hofesh Shechter, inspirées ou pas de la célébrissime musique de Tchaïkovski. Une soirée de chocs et de contrastes.

La première partie combine deux chorégraphies contrastées du programme Lacs des cygnes : LE CHANT DU CYGNE: LE LAC de Marie Chouinard transforme les danseuses de la compagnie, initialement des cygnes opprimés, en rebelles affirmées avec un message féministe direct. SWAN CAKE de Hofesh Shechter, quant à lui, présente une étude de danse sur le comportement de la foule, avec une ambiance résolument cool, accompagnée d’une bande son immersive composée par l’artiste lui-même.

Après l’entracte, une autre surprise attend le public. Les 16 membres de la compagnie se réunissent pour MINUS 16, le classique culte d’Ohad Naharin. Comme dans un kaléidoscope, la chorégraphie combine des épisodes, des matériaux musicaux et des atmosphères variées que Naharin réarrange et modifie continuellement. Le résultat est une finale intense pour un programme célébrant trois maîtres de la danse contemporaine.

PROGRAMME DU SPECTACLE

Partenaire de notre série Danse: